À Thomas Bartholin, le 9 mars 1661, note 4.
Note [4]

Altération d’un verset du Symbole de Nicée, profession de foi (Credo) catholique établie par le concile de Nicée en 325, puis complétée par celui de Constantinople en 381 :

Qui propter nos homines et propter nostram salutem descendit de cælis

[Pour nous les hommes et pour notre salut, il descendit du ciel]. {a}


  1. Remplacement de descendit de cælis [il descendit du ciel] par descendit ad inferos [il descendit aux enfers], avec Qui [il] pour Mazarin au lieu de Dieu : contribution (me semble-t-il originale) de Guy Patin aux épitaphes ironiques du cardinal-ministre (citée trois fois dans ses lettres latines).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Thomas Bartholin, le 9 mars 1661, note 4.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1192&cln=4

(Consulté le 25/04/2024)

Licence Creative Commons