Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 20
Note [4]

Le verbe motillare n’appartient pas au vocabulaire latin classique ; je l’ai traduit par « frétiller », en me fiant au contexte.

L’aura (« léger souffle » en grec et en latin) est le signe annonciateur d’une crise nerveuse : « sensation d’une sorte de vapeur qui semble sortir du tronc ou des membres, avant l’invasion des attaques d’épilepsie et d’hystérie » (Littré DLF).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Consultations et mémorandums (ms BIU Santé  2007) : 20. Note 4

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8150&cln=4

(Consulté le 21.09.2020)

Licence Creative Commons