À Charles Spon, le 29 mai 1648
Note [42]

Courtrai (Belgique, Kortrijk en néerlandais) était une place forte de Flandre espagnole sur la Lys, une trentaine de kilomètres au nord de Lille et à l’est d’Ypres. Courtrai fut prise par les Espagnols le 18 mai, et Ypres par Condé le 28 mai. L’opinion publique ressentit vivement la perte de la première ville et ne considéra pas la prise de la seconde comme une compensation. Un passage d’un Français établi en Hollande montre que, de leur côté, nos alliés partageaient exactement l’inquiétude exprimée par Guy Patin (Affaires étrangères. Allemagne, cxxiv, folo 98, cité par Triaire) :

« En Zélande, les esprits sont bien refroidis. Les plus affectionnés nous reprochent Courtrai et sont persuadés que nous ne savons pas conserver nos conquêtes et que nous ne nous en servons pas en gens de guerre. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 29 mai 1648. Note 42

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0156&cln=42

(Consulté le 23.10.2019)

Licence Creative Commons