Annexe : Le manuscrit 2007 de la Bibliothèque interuniversitaire de santé (recueil Peÿrilhe)
Note [44]

Jacques-Bénigne Winslow, anatomiste et médecin franco-danois (Odense 1669-Paris 1760), docteur régent de la Faculté de médecine de Paris en 1704, est l’auteur de l’Exposition anatomique de la structure du corps humain (Paris, Savoye, D’Houry, Vincent et Didot, 1776, 4 tomes in‑12o pour l’édition disponible sur Medic@ ; première édition à Paris en 1732). La rate est traitée dans le 3e tome (section vii, article xiv) ; Pierre Suë y citait le § 334 (page 441) :

« La figure de la rate n’est pas toujours régulière, elle varie aussi bien que de volume. Quelquefois elle a des scissures considérables dans la circonférence et dans les faces ; quelquefois elle a des appendices. J’ai même trouvé une espèce de petites rates particulières, plus ou moins arrondies, et séparément attachées à l’épiploon à quelque distance de l’extrémité antérieure de la rate ordinaire. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Le manuscrit 2007 de la Bibliothèque interuniversitaire de santé (recueil Peÿrilhe). Note 44

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8128&cln=44

(Consulté le 28.02.2021)

Licence Creative Commons