À Charles Spon, le 26 mars 1655
Note [49]

Igitur non volentis neque currentis sed miserentis Dei [Il n’est donc pas question de l’homme qui veut ou qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde] (Épître de Paul aux Romains, 9:16), avec erreur de Guy Patin sur miserantis (de miserari, plaindre) au lieu de miserentis (de misereri, prendre pitié).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 mars 1655. Note 49

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0395&cln=49

(Consulté le 02.12.2020)

Licence Creative Commons