Annexe : Une thèse de Guy Patin : « L’homme n’est que maladie » (1643)
Note [49]

À force d’emprunter et d’endimancher son latin, Guy Patin devient difficile à suivre : on a laborieusement traduit sa phrase sur les vers utérins, sans certitude de l’avoir bien comprise.

Solstitialis herba est le nom que Pline (Histoire naturelle, livre xxvi, chapitre xiv ; Littré Pli, volume 2, pages 200) a donné au condurdum, qui pourrait être la saponaire, employée dans le traitement des scrofules (écrouelles).

Gemis, ploras, et hoc ipsum flere, nascentis est [Tu gémis, tu te lamentes ; pleurer est le propre du nouveau-né] vient de Sénèque (Lettres à Lucilius, livre xvii, épître cii).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Une thèse de Guy Patin : « L’homme n’est que maladie » (1643). Note 49

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8038&cln=49

(Consulté le 02.12.2020)

Licence Creative Commons