Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-4, note 49.
Note [49]

Les deux vers d’Ovide sont tirés des Amours (livre ii, élégie iv, vers 9‑10) :

« Ce n’est pas une beauté précise qui excite mes amours : elles sont toujours cent à provoquer ma passion. »

Je n’ai pas identifié « l’amoureux Bonnal, L. M.D. » et je peine à croire Guy Patin capable de telles confidences sur sa vie amoureuse.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
L’Esprit de Guy Patin (1709),
Faux Patiniana II-4, note 49.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8217&cln=49

(Consulté le 23/06/2024)

Licence Creative Commons