À Charles Spon, le 21 avril 1655, note 5.
Note [5]

« un prince est un animal qui toujours varie et change » : Varium et mutabile semper/ femina [La femme est être qui toujours varie et change] (Virgile, Énéide, chant iv, vers 569‑570).

Tout le jeu politique romain (pontifical) consistait à osciller perpétuellement entre les deux grands royaumes catholiques, Espagne et France.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 21 avril 1655, note 5.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0399&cln=5

(Consulté le 03/03/2024)

Licence Creative Commons