À Hugues II de Salins, le 18 janvier 1658, note 5.
Note [5]

Charles Bailly du Séjour (vers 1550-1627), petit-fils par alliance de Michel i Marescot (v. note [39], lettre 152), avait succédé à son père, Guillaume Bailly (1519-1582), à la présidence de la Chambre des comptes.

Sophie de Crovoisier de Vomécourt, Les Carmes déchaussés de Paris et de Charenton, aux xviie et xviiie siècles (2000, thèse de l’École nationale des chartes), résumé de la première partie, chapitre ii :

« Grâce à la générosité de Charles Bailly, les religieux purent installer un nouveau couvent à Charenton, sur un terrain dont ils prirent possession le 2 avril 1617. Le but de cette fondation était de servir de noviciat aux carmes déchaussés pour l’ensemble de la province de Paris, qui était créée la même année. »

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Hugues II de Salins, le 18 janvier 1658, note 5.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0512&cln=5

(Consulté le 04/03/2024)

Licence Creative Commons