À André Falconet, le 27 février 1660
Note [5]

Pierre Lenglet (Beauvais, vers 1634-1707) devint en 1675 professeur royal d’éloquence latine.

Le Supplément à l’histoire du Beauvaisis par M. Simon, conseiller au présidial de Beauvais (Paris, Guillaume Cavelier, 1704, in‑8o) dit de lui (page 59) qu’il :

« a beaucoup brillé de son temps pour son éloquence et les poésies qu’il a fait imprimer à la louange de plusieurs personnes, dont les remerciements ne l’ont pas enrichi. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 27 février 1660. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0593&cln=5

(Consulté le 21.09.2020)

Licence Creative Commons