À Charles Spon, le 13 novembre 1663, note 5.
Note [5]

« mais sur vous, pas un mot. »

L’imprimeur-libraire lyonnais Antoine Cellier (1612-1682) était fils de Claude Cellier, libraire d’Orléans. De confession calviniste, il était entré en apprentissage à Paris en 1624 chez Pierre Des Hayes, son beau-père (second mari de sa mère), et s’était associé avec lui après avoir été reçu libraire en 1636. Il s’était installé à Lyon au milieu des années 1650.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 13 novembre 1663, note 5.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0760&cln=5

(Consulté le 15/04/2024)

Licence Creative Commons