À André Falconet, le 8 décembre 1664
Note [5]

V. note [7], lettre 961, pour cette citation de Sidonius Apollinaris en latin, mais on ne l’a pas trouvée dans les Épîtres, où se lit cet autre bel avis sur l’art de soigner (livre viii, x) : Medicus in desperatione, gubernator in tempestate cognoscitur [C’est dans la tempête qu’on connaît le timonier, et dans le désespoir qu’on connaît le médecin].

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 8 décembre 1664. Note 5

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0802&cln=5

(Consulté le 29.11.2020)

Licence Creative Commons