Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Naudæana 1
Note [51]

« que mon âme meure de la mort des philosophes », c’est-à-dire (entre autres) ne soit pas immortelle.

Averroès (Ibn Rushd, Cordoue 1126-Marrakech 1198), érudit arabo-andalou, philosophe, théologien, juriste et médecin, fut l’un des géants de la pensée médiévale. Ses très nombreux écrits ont notamment commenté Aristote, Galien et Avicenne et ont joué un rôle de première importance dans la transmission du savoir entre l’Antiquité et la Renaissance.

Musulman sceptique, Averroès a été athée dans la mesure où il est réputé avoir critiqué les trois religions monothéistes, qualifiant le christianisme de « loi impossible », à cause de l’Eucharistie, le judaïsme de « loi d’enfants », et le mahométisme de « loi de pourceaux ».

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Ana de Guy Patin :
Naudæana 1. Note 51

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8192&cln=51

(Consulté le 18.08.2022)

Licence Creative Commons