À Charles Spon, le 4 février 1650
Note [52]

Augustin Courbé, apprenti en 1613, avait été reçu en 1623. Imprimeur et libraire ordinaire de Monsieur en 1635, il devint adjoint du syndic en 1658 et exerça jusqu’en 1668 au moins « au Palais, dans la galerie des Merciers (ou en la Petite Salle), à la Palme ». Sa veuve, née Jeanne Le Jay, exerça après lui jusqu’en 1709 au moins (Renouard). Courbé publia en 1650 (v. note [18], lettre 234) le recueil des lettres qui concernaient la querelle dont il était ici question.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 4 février 1650. Note 52

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0216&cln=52

(Consulté le 28.11.2022)

Licence Creative Commons