Annexe : Deux lettres de Guy Patin à ses fils
Note [56]

« fermez les yeux et fuyez loin de cette séduisante vision ; protégez-vous aussi les oreilles contre tous les discours amoureux, et plus encore s’ils sont galants ; et de même que les athlètes, pour se prémunir des coups, avaient coutume de se couvrir les oreilles avec des protections (qu’on appelle amphôtidas [couvre-oreilles en bronze employés par les lutteurs]), ayez, vous, ce solide voile contre les blessures de l’amour, qui est de ne pas entendre la complainte amoureuse. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Deux lettres de Guy Patin à ses fils. Note 56

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8003&cln=56

(Consulté le 23.09.2019)

Licence Creative Commons