À Claude II Belin, le 6 février 1634, note 6.
Note [6]

Claude de Bullion (Paris 1569-ibid. 1640), sieur de Bonelle, etc., surintendant des finances depuis 1632, était petit-fils d’un bourgeois de Mâcon (qui avait fait fortune en vendant des tuiles après un ouragan) et fils de Jean de Bullion, maître des requêtes, et de Charlotte de Lamoignon (sœur de Chrétien et tante de Guillaume, le premier président). Il avait été reçu conseiller au Parlement en 1595, maître des requêtes en 1605, conseiller d’État en 1629. Président à mortier au Parlement de Paris en 1636, il ne connut jamais la disgrâce prédite par Guy Patin (Popoff, no 71, et R. et S. Pillorget). Tallemant des Réaux lui a consacré une historiette (tome i, pages 300-304).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 6 février 1634, note 6.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0017&cln=6

(Consulté le 19/06/2024)

Licence Creative Commons