À Charles Spon, le 8 novembre 1644
Note [6]

Ioan. Fernelii Universa medicina. Nova hac editione quæ obscura erant illustrata, quæ deficiebant suppleta sunt [Præmissa est I. Fernelii vita, scriptore G. Plantio] : Ioannis Fernelii,… Therapeutices universalis, seu Medendi rationis libri vii ; Ioan. Fernelii de Morbis universalibus et particularibus libri iv posteriores pathologiæ. Adiecta est singulis morbis prædicendi curandique ratio ; Ioannis Fernelii,… de Abditis rerum causis libri ii… ; Ioannis Fernelii,… Consiliorum medicinalium liber, ex eius adversariis quadringentarum consultationum selectus a Iuliano Palmario… [Médecine universelle de Jean Fernel. Dans cette nouvelle édition, ce qui était obscur a été expliqué et ce qui manquait a été ajouté (avec la vie de J. Fernel écrite par Guillaume Plantin) : la Thérapeutique universelle de Jean Fernel…, ou sept livres sur la manière de soigner ; les quatre derniers livres de Pathologie de Jean Fernel sur les maladies en général et en particulier. Y a été ajoutée la Méthode pour soigner et prévenir chaque maladie ; deux livres de Jean Fernel sur les Causes cachées des choses… ; un livre de Consultations médicales de Jean Fernel… tiré par Julien Le Paulmier des brouillons de ses 400 consultations…] (Leyde, Franciscus Hackius, 1644-1645, 5 parties en 2 volumes in‑8o ; v. note [1], lettre 36, pour quelques autres éditions).

Cette Universa medica… est l’ouvrage que Guy Patin abrégeait le titre en Pathologie de Fernel (ce qui n’est que la deuxième partie de l’ouvrage).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 8 novembre 1644. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0115&cln=6

(Consulté le 22.11.2019)

Licence Creative Commons