À André Falconet, le 26 mars 1657
Note [6]

Cette expression appartient au langage des infralapsaires, théologiens pour qui Dieu a décidé la prédestination, qui ne réserve sa grâce qu’à certains hommes élus, après (et non avant, supralapsaires) avoir prévu la chute (lapsus) d’Adam (Encyclopédie) :

« Dieu n’a pris cette résolution qu’en conséquence du péché originel et de la prévision de ce péché qu’il a vu de toute éternité qu’Adam commettrait. Car, disent-ils, l’homme ayant perdu par ce péché la justice originelle et la grâce, il ne mérite plus que des châtiments, tout le genre humain n’est plus qu’une masse de corruption que Dieu peut punir et abandonner aux supplices éternels sans blesser sa justice. Cependant, pour ne pas faire éclater seulement sa justice, mais aussi sa miséricorde, il a résolu d’en tirer quelques-uns de cette masse pour les sanctifier et les rendre heureux. »

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 26 mars 1657. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0473&cln=6

(Consulté le 06.03.2021)

Licence Creative Commons