À André Falconet, le 5 mars 1660, note 6.
Note [6]

« en son Action de grâces : “ Je paie ce que je dois, et ce que je paie, je le dois encore ” » ; Action de grâces pour le consulat adressée par Ausone à l’empereur Gratien, son élève :

Tua hæc verba sunt a te mihi scripta : Solvere te, quod debebas ; et adhuc debere, quod solveris. O mentis aureæ dictum bracteatum !

[Voici dans quels termes tu m’as écrit : « Tu payais ce que tu devais et tu devais encore ce que tu payais ». Ô parole d’or, reflet d’une belle âme !]

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 5 mars 1660, note 6.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0595&cln=6

(Consulté le 19/04/2024)

Licence Creative Commons