À Thomas Bartholin, le 14 septembre 1662
Note [6]

Première de sept apparitions de ce M. Flescher (Flescherus, ici orthographié Fleschem, Danois de prénom et de biographie autrement inconnus) dans les lettres de Guy Patin. Sur la demande de son compatriote Willem Wormius, Patin soigna Flescher à Paris jusqu’à sa mort, en mars 1663.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Thomas Bartholin, le 14 septembre 1662. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1242&cln=6

(Consulté le 09.12.2019)

Licence Creative Commons