À Sebastian Scheffer, le 25 septembre 1665
Note [6]

Ce propos final contredit apparemment la suscription qui donne Firmin Bobière (v. note [5], lettre latine 311, écrit de Baubières dans le manuscrit) pour l’intermédiaire à qui Guy Patin confiait le soin de porter sa lettre. Bobière devait être en relation commerciale avec Öchs et partait de Paris pour Francfort avec des marchandises ; il devait ne pas connaître Sebastian Scheffer et vouloir s’épargner la peine de le trouver pour lui remettre son courrier.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 25 septembre 1665. Note 6

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1406&cln=6

(Consulté le 19.09.2019)

Licence Creative Commons