À André Falconet, le 22 octobre 1660
Note [7]

La décime était une taxe que le roi levait ordinairement ou extraordinairement sur le Clergé du royaume. « Les receveurs et contrôleurs des décimes sont des officiers commis par le Clergé pour recevoir ces deniers. Le Bureau des décimes est une Chambre ecclésiastique établie en chaque diocèse pour régler les taxes et les difficultés qui arrivent sur le paiement des décimes » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 22 octobre 1660. Note 7

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0646&cln=7

(Consulté le 19.09.2020)

Licence Creative Commons