De Thomas Bartholin, le 29 août 1662, note 7.
Note [7]

« Qui donnera autant de crédit à l’historien qu’il en donnerait à celui qui lui lit les nouvelles ? » (Juvénal, Satire vii, vers 104).

Une note de Pierre de Labriolle et François Villeneuve dans leur édition des Satires (Paris, Les Belles Lettres, 1962, page 92) explique que les acta dont parlait Juvénal étaient sans doute les :

« Acta Urbis (rerum urbanarum acta, commentarius rerum urbanarum, diurna Urbis acta, acta urbana, acta populi, etc., car on rencontre diverses expressions synonymes), sorte de journal de Rome qui était probablement affiché, et dont les Romains faisaient volontiers des extraits à l’usage des absents. »


  1. « Actes des affaires urbaines, commentaire des affaires urbaines, journal de Rome, actes romains, actes du peuple, etc. »

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – De Thomas Bartholin, le 29 août 1662, note 7.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=9076&cln=7

(Consulté le 25/04/2024)

Licence Creative Commons