À Charles Spon, le 13 septembre 1656
Note [8]

V. note [12], lettre 392, pour le Cl. Salmasii epistolarum liber primus… [Premier livre des lettres de Claude i Saumaise…].

Anton Thys (Antonius Thysius, Harderwyck vers 1603-Leyde 1665) avait d’abord appris les langues anciennes, l’arabe, l’hébreu, puis était allé étudier à Leyde sous Daniel Heinsius. Reçu docteur en droit, il avait obtenu une chaire de poésie à Leyde, qu’il quitta plus tard pour enseigner l’éloquence et le droit. En 1655, Thys avait succédé à Heinsius comme bibliothécaire de l’Université. Il a laissé des éditions estimées de plusieurs écrivains latins et plusieurs traités sur l’histoire batave (G.D.U. xixe s.).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 13 septembre 1656. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0443&cln=8

(Consulté le 13.11.2019)

Licence Creative Commons