À André Falconet, le 11 octobre 1660
Note [8]

« L’abus de la saignée est encore poussé à l’extrême dans ce pays, patrie du docteur Sangrado [personnage du Gil Blas de Santillane d’Alain-René Lesage (1715)] Il y a même d’incroyables préjugés à cet égard : j’ai vu des paysans conduisant leurs mules, passer devant une boutique de barbier, se faire faire une saignée très abondante, pour l’avenir et par simple précaution » (Reveillé-Parise).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 11 octobre 1660. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0642&cln=8

(Consulté le 09.05.2021)

Licence Creative Commons