À Charles Spon, le 7 janvier 1661
Note [8]

« ils abusent du loisir et des lettres » : hominis est intemperanter abutentis et otio et litteris [il est bien humain d’abuser sans retenue du loisir et des lettres] (Cicéron, Tusculanes, livre i, chapitre iii).

« On dit proverbialement et bassement “ Vous avez bon foie, Dieu vous sauve la rate ” quand un homme est paisible [naïf] et va trop à la bonne foi, ou quand on parle de lui avec ironie » (Furetière).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 7 janvier 1661. Note 8

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0662&cln=8

(Consulté le 28.01.2021)

Licence Creative Commons