À Charles Spon, le 26 juillet 1661, note 8.
Note [8]

« sur les signes des maladies d’Estevan Roderigo de Castro ». Les mots de Guy Patin n’annonçaient pas titre exact :

D. Stephani Roderici Castrensis Lusitani, olim Serenissimi Ducis Etruriæ Sanitatis Consiliarij, et in Pisana Academia, Medicinam supraordinario loco, docentis ; Syntaxis Prædictionum Medicarum, opus varietate, et utilitate doctrinæ præstantissimum, et ad prognosin, (quæ medicinam facienti, summopere necessaria est,) quàm utilissimum. Accessit triplex eiusdem Authoris elucubratio. i. De Chirurgicis Administrationibus. ii. De Potu Refrigerato. iii. De Animalibus Microcosmi.

[Établissement des prédictions médicales de M.e Estevan Roderigo de Castro, {a} natif du Portugal, jadis conseiller en santé du duc de Toscane et professeur de médecine hors rang en l’Université de Pise ; ouvrage très remarquable par la diversité et l’utilité de la doctrine, et plus qu’indispensable pour le pronostic (qui est indispensable pour qui exerce la médecine). S’y ajoute une triple étude du même auteur sur : i. les Administrations chirurgicales ; ii. la Boisson froide ; iii. les Animaux du microcosme]. {b}


  1. Mort en 1637, v. note [1], lettre 116.

  2. Lyon, Phil. Borde, Laur. Arnaud, Cl. Rigaud, 1661, in‑4o de 452 pages, édité par Franciscus Castrensis, fils de l’auteur.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 26 juillet 1661, note 8.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0709&cln=8

(Consulté le 23/06/2024)

Licence Creative Commons