À Sebastian Scheffer, le 9 mai 1666, note 8.
Note [8]

V. note [1], lettre latine 308, pour la 9e et dernière partie de la Chalcographica Bibliotheca [Bibliothèque gravée] (Heidelberg, 1664), où Guy Patin avait eu la déception de ne pas voir figurer son portrait ; mais il continuait à nourrir la vaine espérance d’une 10e partie qui ne verrait jamais le jour.

V. supra note [2], pour la réédition du livre de Caspar Hofmann « sur les Médicaments officinaux » que Sebastian Scheffer corrigeait alors et commençait à faire imprimer à Francfort (et non à Iéna, comme écrivait ici Patin).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Sebastian Scheffer, le 9 mai 1666, note 8.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1435&cln=8

(Consulté le 25/04/2024)

Licence Creative Commons