À Claude II Belin, le 4 juillet 1635
Note [9]

Du 14 au 18 mai, il y eut des émeutes à Bordeaux, consécutives à la levée d’une taxe d’un écu sur le tonneau de vin vendu par les cabaretiers. La sédition s’alluma de nouveau le 15 juin. Le duc de La Valette (futur duc d’Épernon, v. note [13], lettre 18), gouverneur de Guyenne, dut détruire des barricades et ordonner une exécution (R. et S. Pillorget).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Claude II Belin, le 4 juillet 1635. Note 9

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0023&cln=9

(Consulté le 23.09.2020)

Licence Creative Commons