À André Falconet, le 10 décembre 1660, note 9.
Note [9]

« Ô, toute-puissance de la dive Fortune ! »

Les membes de la famille Le Picart étaient magistrats à Paris de père en fils depuis le xve s. Le dernier représentant mâle en avait été Jean-Baptiste Le Picart, seigneur du Plessis et de Périgny, conseiller au parlement puis maître des requêtes, mort en 1653. Marié à une nièce d’Omer ii Talon, il n’avait laissé que deux filles et son titre de Périgny fut vendu à Octave Peaudeloup (Popoff, no 1976).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 10 décembre 1660, note 9.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0656&cln=9

(Consulté le 19/04/2024)

Licence Creative Commons