À Charles Spon, le 21 septembre 1655, note a.
Note [a]

Du Four (édition princeps, 1683), no lx (pages 193‑195), et Bulderen, no c (tome i, pages 260‑263), à Charles Spon ; Reveillé-Parise, no ccccxxxvii (tome iii, pages 51‑53), à André Falconet (mais dont le contenu impose Spon), et no cclxxvi (tome ii, pages 199‑202), à Spon ; toutes datées du 21 septembre 1655.

Je les ai réunies en une seule, car dans sa prochaine lettre à Spon (28 septembre, lettre 417), Guy Patin a parlé de celle‑ci comme étant longue de « quatre grandes pages qui est un pot‑pourri de toute sorte de nouvelles » ; ce qui, hélas, donne une bonne idée de tout ce qui a été perdu.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 21 septembre 1655, note a.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0415&cln=a

(Consulté le 22/06/2024)

Licence Creative Commons