À Charles Spon, les 16 et 26 février 1657
Note [a]

Reveillé-Parise no cclxcvii (tome ii, pages 275‑279). Cette lettre est un rapiécetage maladroit de plusieurs fragments : certains détails, comme la fausse annonce de la mort du maréchal Foucault, authentifient sa date et son destinataire ; mais d’autres, comme le mariage d’Olympe Mancini avec le prince Eugène (v. note [17], lettre 463) ou la mort d’Hector Marreau (v. note [21], lettre 463), marquent des événements survenus après le 16 février. On a marqué ces incohérences en lui donnant un intervalle de dates plutôt qu’une date unique.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, les 16 et 26 février 1657. Note a

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0463&cln=a

(Consulté le 17.10.2019)

Licence Creative Commons