Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 26.
Note [26]

Ami d’enfance (et peut-être amant) d’Alexandre le Grand, Héphestion fut son intime confident.

V. première notule {a}, note [47] du Borboniana 8 manuscrit, pour le duc Anne de Joyeuse, beau-frère par alliance de Henri iii, et son plus influent mignon de 1580 à 1587. Six ans semblent donc s’être écoulés depuis la mort de Charles ix.

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 26.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8225&cln=26

(Consulté le 25/06/2024)

Licence Creative Commons