Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 30.
Note [30]

Plusieurs saints catholiques ou orthodoxes répondent au nom de Théraponte ou Thérapon. Ces deux patronymes ont pour racine grecque le verbe thérapeuô, « je soigne » ; mais je ne les ai pas vu employés pour désigner ironiquement les médecins qui servaient le roi par quartier.

Jean Héroard était dans cette charge en 1585, mais je ne connais pas la date exacte de sa réception. Le Genius Pantoulidamas la situe avant 1584 (v. infra note [59]).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Annexe : Les deux Vies latines de Jean Héroard,
premier médecin de Louis xiii, note 30.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8225&cln=30

(Consulté le 22/06/2024)

Licence Creative Commons