PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Liste des pages

Catalogue des ouvrages en relation avec celui-ci
Liste des chapitres de ce livre | Cliquez ici pour telecharger tout ou partie de ce document au format Adobe PDF (Acrobat) PDF

Aimes, A.. Exposé des titres et travaux scientifiques
Paris, A. Maloine & fils, 1920.

Les pages sont affichées 100 par 100.
Cliquez sur les flèches pour passer au lot suivant.
Cliquez sur un numéro de page pour
commencer votre lecture à partir de cette page
 

Nombre de pages : 63            1-63
[sans numérotation] [Page de titre]
[page blanche]
3 I. Titres
[page blanche]
5 I. Titres
6 II. Liste générale des travaux. 1. Appareil digestif / 2. Organes génito-urinaires
7 II. Liste générale des travaux. 3. Os et articulations. A. Sarcomes / B. Rachis / C. Tuberculose osseuse et ostéo-articulaire / D. Travaux divers
8 II. Liste générale des travaux. 4. Chirurgie infantile et orthopédie / 5. Chirurgie de guerre / 6. Héliothérapie
[sans numérotation]
[sans numérotation]
9 II. Liste générale des travaux. 7. Travaux divers / Documents et observations in thèses de Montpellier
[page blanche]
11 II. Analyse des principales publications
12
     Image : Fig. 1. Le mésentère primitif (coupe verticale médiane) / Fig. 2. Le mésentère primitif (coupe transversale) / Fig. 3. Rotation de l'estomac. Apparition de la rate. Formation de l'arrière cavité des épiploons / Fig. 4. Courbure de l'estomac / Fig. 5. La Bursa omentalis passe devant le côlon transverse, elle s'élargit pour aller se fixer à la paroi latérale
13
     Image : Fig. 6. (D'après Grynfeltt). Les quatre feuillets épiploïques et la Bursa omentalis / Fig. 7. Indépendance des feuillets épiploïques / Fig. 8. Soudure des feuillets épiploïques (même légende)
14 II. Analyse des principales publications. I. Travaux sur le grand épiploon
15
     Image : Fig. 9. Epiploon fenêtré : trou intercellulaire (imité de Renaut) / Fig. 10. Epiploon fenêtré : trou intracellulaire (imité de Renaut) / Fig. 11. Epiploon réticulé (imité de Ranvier)
16
     Image : Fig. 12. Plaie abdomino-thoracique avec hernie de l'épiploon du côlon, du foie éclaté ; fracture de côtes ; large déchirure du diaphragme (Abadie) / Fig. 13. Plaie abdomino-thoracique, avec hernie transdiaphragmatique de l'estomac perforé et de l'épiploon (Abadie) / Fig. 14. Balle de shrapnell enkystée dans l'épiploon (Gouillioud et Arcelin) / Fig. 15. Étranglement rétrograde de l'épiploon : forme récurrente de Peyrot / Fig. 16. Balle de shrapnell enkystée dans l'épiploon. Torsion du pédicule (Gouillioud et Arcelin)
17
18
     Image : Fig. 17. Torsion du grand épiploon (Lejars) / Fig. 18. Torsion du grand épiploon (Lejars)
19
     Image : Fig. 19. Épiploon ayant de petites lésions scléreuses d'épiploïte chronique / Fig. 20. Épiploon énorme, rouge, granité, épais, dur, ligneux, adhérent à la paroi abdominale antérieure au devant de l'angle droit du côlon sur la largeur de la moitié de la paume de la main
20
21
     Image : Fig. 21. Épiploon très gros, très gras, très rouge, très dur, adhérent à la paroi au niveau de l'incision / Fig. 22. Épiploon large et long, atteint dans les 2/3 droits d'épiploïte rouge, un peu sclérosé avec bande de bordure
22
     Image : Fig. 23. Épiploon très épais, chargé de graisse, dur, semé du plaques fibreuses de rétraction / Fig. 24. Épiploon très adhérent à la paroi au niveau de la cicatrice de l'ancienne opération pour péritonite enkystée suppurée, suite de crise d'appendicite aiguë grave ; adhérences descendant bas jusqu'au bassin
23
24
     Image : Fig. 25. La zone de matité des tumeurs épiploïques ; elle occupe tout l'abdomen, sauf l'épigastre
25
     Image : Fig. 26. Coupe verticale et sagittale montrant l'estomac, le côlon transverse et le mésocôlon et le grand épiploon qui adhère d'une façon lâche et sans vaisseaux au côlon transverse (Pauchet) / Fig. 27. Comment on relève le grand épiploon ; la flèche indique la voie par laquelle il faut passer pour le décoller d'avec le côlon transverse sans suintement sanguin (Pauchet) / Fig. 28. Le ventre est ouvert ; l'écarteur de Gosset maintient les parois béantes ; le côlon transverse est gratté par la pointe du bistouri à l'insertion du grand épiploon (Pauchet)
26
     Image : Fig. 29. Le décollement intercôlo-épiploïque amorcé avec le bistouri, suivant la ligne noire, est continué à l'aide d'une pince et d'un tampon de gaze / Fig. 30. Le grand épiploon séparé complètement du côlon transverse est attiré en haut avec l'estomac
27 II. Analyse des principales publications. I. Travaux sur le grand épiploon / II. Travaux sur l'héliothérapie
     Image : Fig. 31. Solarium d'une maison romaine
28
     Image : Fig. 32. Solarium installé à peu de frais au moyen d'abris de toile / Fig. 33. Brûlure ancienne guérie en 35 séances. Aspect au début du traitement / Fig. 34. La même (vue postérieure)
29
30
     Image : Fig. 35 et 36. Appareil en celluloïd à volet pour l'immobilisation et l'insolation du genou (Vignard et Jouffray) / Fig. 37 et 38. Appareil pour l'immobilisation du poignet et du coude (Vignard et Jouffray) / Fig. 39. Appareil avec ressorts <ATTillisible>tion dans la coxalgie et la tumeur <ATTillisible> genou. Les valves abdominale et <ATTillisible> être ouvertes pour l'insolation <ATTillisible> / Fig. 40. Appareil de correction par traction élastique permettant l'insolation complète d'un cou-de-pied polyfistuleux (D'Oelsnitz)
31
     Image : Fig. 41. Position d'une malade, pendant l'exposition au soleil pour redresser une gibbosité pottique (Straube) / Fig. 42. Résultat de l'héliothérapie combinée au décubitus ventral dans le traitement d'une gibbosité pottique (Straube) / Fig. 43. Photographie prise après le traitement / Fig. 44. Schéma de l'appareil du Dr Alexandre pour l'héliothérapie laryngée : autolaryngoscopie
32
33 II. Analyse des principales publications. II. Travaux sur l'héliothérapie / III. Travaux sur les sarcomes
34
35
     Image : Fig. 45. Ostéosarcome de l'humérus (Prof. Estor). Radiographie le 3 novembre 1908 / Fig. 46. Ostéosarcome de l'humérus. Résection et suspension acromiale. Radiographie le 20 février 1909. (Prof. Estor) / Fig. 47. Même malade. Etat actuel / Fig. 48 et 49. Ostéosarcome du sternum
36
37
38
39
     Image : Fig. 50. Ensemble des lésions de l'épithélium vésical et de la partie sous-jacente du chorion / Fig. 51. Partie profonde de l'épithélium vésical dans une zone dégénérée, d'où partent des travées néoplasiques entre les vaisseaux du chorion / Fig. 52. Aspect du néoplasme dans la profondeur du chorion / Fig. 53. Fragmentation des travées syncitiales du néoplasme
40
41 II. Analyse des principales publications. IV. Travaux sur les tuberculoses chirurgicales
42
43
     Image : Fig. 54. Tuberculose du maxillaire inférieur, volumineux abcès froid / Fig. 55. Le même malade, vu latéralement. Il n'existe pas de fistules / Fig. 56. Ostéosynthèse par agrafes élastiques à tuteurs / Fig. 57. Pince à poser et enlever les agrafes / Fig. 58. Un tuteur, agrafes
44
45 II. Analyse des principales publications. IV. Travaux sur les tuberculoses chirurgicales / V. Travaux sur la chirurgie de guerre
46
47
48 II. Analyse des principales publications. VI. Travaux divers
49
50
51
     Image : Fig. 59, 60, 61. Luxation congénitale bilatérale de l'extrémité supérieure du radius avec synostose des os de l'avant-bras
52
     Image : Fig. 62 et 63. Absence apparente de la verge, malformation de la muqueuse préputiale / Fig. 64. Luxation complexe de l'index droit
53
54
     Image : Fig. 65 et 66. Ostéomyélite aiguë du fémur chez un nourrisson / Fig. 67. Volumineuse épulis fibreuse (grandeur naturelle)
[sans numérotation]
[page blanche]
[sans numérotation] Liste générale des travaux (suite)
[page blanche]
[sans numérotation]
[page blanche]
[sans numérotation]
Nombre de pages : 63            1-63