PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Liste des pages

Catalogue des ouvrages en relation avec celui-ci
Liste des chapitres de ce livre | OdontologieLittérature médicale en français de 1500 à 1600 Cliquez ici pour telecharger tout ou partie de ce document au format Adobe PDF (Acrobat) PDF

Hémard, Urbain. Recherche de la vraye anathomie des dents, nature et proprieté d’icelles. Où est amplement discouru de ce qu’elles ont plus que les autres os : avecq’les Maladies qui leur adviennent depuis nostre Enfance, jusques à l’extreme et derniere Vieillesse. Et les remedes fort propres, à l’un et à l’autre Aage. Puis sur la fin pour les conserver en santé, les reigles necessaires. Le tout tiré des authorités d’Hippocras, Galien et Aristote, confirmees des plus graves, anciens, et modernes Autheurs. Par Urbain Hemard chirurgien de monseigneur le Reverendissime, et Illustrissime Cardinal d’Armaignac. Et lieutenant pour les Chirurgiens en la Seneschaussee, et diocese de Rouergue
Lyon, par Benoit Rigaud, 1582.

Les pages sont affichées 100 par 100.
Cliquez sur les flèches pour passer au lot suivant.
Cliquez sur un numéro de page pour
commencer votre lecture à partir de cette page
 

Nombre de pages : 118            1-100 page précédente
[sans numérotation]
[sans numérotation] [Page de titre]
[page blanche]
[sans numérotation] A Monseigneur, monseigneur le reverendissime, et illustrissime, Cardinal d'Armignac, collega en la legation d'Avignon, Archevesque de Tholouse, et didict Avignon, Conseiller du privé Conseil du Roy. Epistre
[sans numérotation]
[sans numérotation]
[sans numérotation] Aux ieunes estudiants en la chirurgie. V. Hemard. S
[sans numérotation]
[sans numérotation]
[sans numérotation]
[sans numérotation] Les autheurs desquels on a tirees les authorités citees en ce discours des dents..
[sans numérotation] De opere doctissimi. Et de utraque curandi arte meritissimi Urbani Hemardi. Lud Balsacij Nobilis. Commendatorium Carmen
[sans numérotation] Dura. Balditi apud Hispalienses Medici Praestantissimi Tetrasticon. De opere urbani Hemardi chirurgi Rhutem. Carmen
[sans numérotation]
1 De la nature et propriete des dents, aveq'leurs maladies & propres remedes. Du nom, du genre, et substance des dents. Chap. I
2
3
4 De la necessité des dents, et de leurs proprietés differantes des autres os. Chapitre II
5
6
7
8
9 Des particulieres proprietés des dents. Chap. III
10
11
12
13
14 Ascavoir si les dents ont sentiment et a quelle partie le doit on attribuer. Chap. IIII
15
16
17
18
19
20 Comment est ce que la substance des dents est faicte participante de sentiment, et si elle peut estre offencée de toute qualité qui la touche. Chap. V
21
22
23
24
25 Si les os ont sentiment. Chap. VI
26
27
28
29 De la matiere de laquelle les dents sont engendrées, selon la commune opinion des philosophes et medecins. Chap. VII
30
31
32
33
34
35 Que les premieres dents qui nayssent, et les secondes qu'on estime renaistre sont formées en la matrice. Chap. VIII
36
37
38 De la consideration des raisons d'Hippocras et d'Aristote sur la matiere des dents et naissance d'icelles. Chap. IX
39
40
41 Comment est ce que les dents sont formees et parfaictes. Chap. X
42
43 De la premiere sortie des dents. Chap. XI
44
45
46 De la seconde sortie des dents. Chap. XII
47
48
49
50 Des racines et liesons des dents. Chap. XIII
51
52 Des maladies qui adviennent en la premiere sortie des dents. Chap. XIIII
53
54
55
56
57
58 Des moyens et remedes pour adoucir la douleur qui se faict en la premiere sortie des dents des petis enfans. Chap. XV
59
60
61
62 Des maladies des secondes dents. Chap. XVI
63
64 Des remedes et moyens pour subvenir aux maladies internes des dents, faictes de cause antecedante. Chap. XVII
65
66
67
68
69
70 De ce qu'on doibt faire si la douleur ne se passe. Chap. XVIII
71
72
73
74
75 Si on peut guerir la forte douleur des dents par billetz et par charmes. Chap. XIX
76
77 Du temblement et rouillure ou vermoulure des dents. Chap. XX
78
79
80
81 De l'esbranlement... advient es dents à rayson de l'usage de l'argent vif. Chap. XXI
82
83
84
85
86 De la stupeur ou congelation des dents, qu'on nomme communement esgassure. Chap. XXII
Nombre de pages : 118            1-100 page précédente