PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Liste des pages

Catalogue des ouvrages en relation avec celui-ci
Liste des chapitres de ce livre | Littérature médicale en français de 1500 à 1600 Cliquez ici pour telecharger tout ou partie de ce document au format Adobe PDF (Acrobat) PDF

Liebault, Jean. Quatre livres des secrets de medecine et de la philosophie chymique, faits francois par M. Jean Liebaut...derniere edition
A Rouen, chez Théodore Reinsart, 1600.

Les pages sont affichées 100 par 100.
Cliquez sur les flèches pour passer au lot suivant.
Cliquez sur un numéro de page pour
commencer votre lecture à partir de cette page
 

Nombre de pages : 366            1-100 page précédente
[sans numérotation] [Page de titre]
[page blanche]
[sans numérotation] A Monsieur de Sainctpons, Conseiller & Medecin du Roy, & premier ordinaire de la Royne de Nauarre. Epistre
[sans numérotation]
[sans numérotation]
[sans numérotation]
[sans numérotation]
[sans numérotation]
1 Premier liure des remedes secrets. Que c'est distillation, & ce qu'il y faut principallement considerer. Chapitre premier
2
3
4 Que souuentesfois les vertus d'aucunes parties substantielles sont perdues ou changees és distillations: & pourquoy la distillation est venue si tard en usage. Emprunté de Iean Langé. Chap. II
5
6 Des especes & differences des distillations. Chap. III
7
8
9 Des instrumens qui seruent à la distillation. Chap. IIII / De la chaleur, instrument uniuersel necessaire à toutes especes de distiller. Chap. V
10 Des autres instrumens particuliers. Chap. VI
11
12 Des fourneaux, courges, chapiteaux, vaisseaux receuans & autres instrumens, en general. Chap. VII
13
     Image :
14
     Image :
15 La maniere de distiller au soleil. Chap. VIII
     Image :
16 La façon de distiller en montant, & ce qu'il faut principallement obseruer en ceste operation. Chap. IX / La maniere fort commode pour retenir sans grande peine, & empescher que les courges ne nagent dedans le chauderon ou marmite pleine d'eau chaude, quand on distille au bain de Marie. Chap. X
     Image :
17 Comment grande quantité d'eau à peu de frais, peu d'instrumens, & en fort peu de temps, se peut distiller au bain de Marie. Chap. XI
     Image : Bagno Maria
18 La figure du bain de Marie inuenté par Albucasis, comme Gesner coniecture. Chap. XII
     Image :
19 La distillation de la quinte essence au bain de Marie. Chap. XIII
20 La maniere fort ingenieuse de distiller, par laquelle l'on peut auec un mesme feu tirer ensemble & tout à une fois eau & huyle, ayant la commodité de sublimer & distiller au bain de Marie: telle est dite distillation en la tour, à raison de la figure du fourneau. Chap. XIIII
21
     Image :
22 Maniere ingenieuse de distiller par le sable. Chap. XV / Forme fort rare de distiller par le fien, prinse des autheurs de pyrotechnie. Chap. XVI
23 De la distillation par la glace. Chap. XVII / D'un fourneau à distiller fort artificiel que les Sarazins ont en frequent usage, prins du Vitruve Alemand de Gautier Riffe. Chap. XVIII
     Image :
24
     Image :
25 Certains instrumens à distiller, de l'inuention de Gesner, desquels chacun peur donner son iugement. Chap. XIX
     Image :
26 Autre instrument pour porter sur soy, par voyes & chemins. Chap. XX / Figure nouuelle d'une retorte. Chap. XXI
     Image :
27 Une figure fort rare des alchymistes prise d'un vieil liure d'alchymie escrit à la main. Chap. XXII
     Image :
28 La maniere & instrumens de distiller par descente. Chap. XXIII
     Image :
29 Distillation par le feultre. Chap. XXIIII
     Image :
30 Le mortier appellé vulgairement de sagesse, duquel usent les chymistes pour enduire les vaisseaux distillatoires, & pour estoupper leurs ioinctures. Chap. XXV
31
32
33 La correction des eaux & huyles distillees. Chap. XXVI
34
35 Second liure des remedes secrets. Des eaux. Des eaux simples distillees d'herbes, principalement, & d'autres corps simples. Vinaigre distillé. Chap. I
36 Le moyen de distiller eau simple & eaux des bains mineraux, afin que l'on puisse cognoistre les choses meslees & de là leur faculté: emprunté du liure des eaux medicinales de Gabriel Fallop. Chap. II
37
     Image :
38
39
40
41 Recueil d'aucunes eaux distilles d'herbes, iusts, liqueurs, fruicts. Chap. III
42
43
44
45
46
47 Des eaux distillees des animaux, ou partie d'iceux. Chap. IIII
48
49 Description d'eau de chappon, selon le despensaire de Coloigne. Chap. V
50
51 Pourquoy les bouillons gras de chappons, & autres choses grasses, veu qu'ils ont une substance fluxile & aeree, ne se distillent qu'à peine. Chap. VI / Recueil des eaux qui sont distilles des bestes ou parties d'icelles. Chap. VII
52
53
     Image : Le vaisseau enuironné de feu. Le vaisseaux enfoncé dans terre
54
55 Des eaux composees, principalement de feuilles, fleurs, racines, graines, fruicts, d'herbes & arbres, des iusts, liqueurs, gomme, bois. Chap. VIII
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75 Des eaux composees, qui sont appellees elixir, d'un mot arabique, c'est à dire, eau composee pour la santé & conseruation de vie, desquelles aucunes doiuent estre referees aux baumes, dont nous ferons mention cy apres. Chap. IX
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85 Des eaux metaliques & eau forte. Chap. X
86
87
88
89
90
91
     Image :
92
Nombre de pages : 366            1-100 page précédente