PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Liste des pages

Catalogue des ouvrages en relation avec celui-ci
Liste des chapitres de ce livre | Ouvrages reproduits à la demande grâce au service EBooks on DemandThèses du 19e siècleHistoire des femmes médecins Cliquez ici pour telecharger tout ou partie de ce document au format Adobe PDF (Acrobat) PDF

Guillarmou, Angélina. - Kinésithérapie gynécologique. Valeur hémostatique de certains mouvements musculaires contre les méno et métrorrhagies chroniques (système de Brandt). Etude pratique
Thèse de médecine de Paris, n° 309, 1896.
Paris : G. Steinheil, éditeur

Les pages sont affichées 100 par 100.
Cliquez sur les flèches pour passer au lot suivant.
Cliquez sur un numéro de page pour
commencer votre lecture à partir de cette page
 

Nombre de pages : 77            1-77
[sans numérotation] [Première de couverture]
[sans numérotation] [Deuxième de couverture]
1 [Page de titre]
2 [Liste des professeurs] (Thèse)
3 [Dédicace]
4
5 Introduction
6
7
8
9
10
11
12
13 Chapitre premier. Généralités sur la gymnastique
14
15 1. Principes généraux de la gymnastique décongestionnante
16 2. Description de la gymnastique décongestionnante
     Image : Fig. 1. [Tabouret de 45 centimètres de haut et meuble à deux fins, qui ressemble à une sorte de banc, mais dont les extrémités se lèvent à volonté et le transforment soit en une chaise à haut dossier soit en un divan avec point d'appui pour la tête]
17 A. Flexion et extension des bras
     Image : Fig. 2. [Description de la gymnastique congestionnante. Flexion et extension des bras. 1er temps. La malade fléchit les bras en portant les coudes dès le début du mouvement aussi en dehors que possible. Le médecin résiste en inclinant son buste un peu en arrière...]
18
     Image : Fig. 3. [Description de la gymnastique congestionnante. Flexion et extension des bras. 2e temps. Le médecin tire les bras en l'air sans résistance ou avec résistance de la malade...]
19
     Image : Fig. 4. [Description de la gymnastique congestionnante. Flexion et extension des bras. La figure 4 résume toute une série de fautes fréquemment commises : mauvaise attitude de la malade qui courbe en avant sa colonne vertébrale, fléchit la tête, tient les pieds en arrière et mauvaise attitude du médecin dont les pieds sont joints et le tronc penché en avant au moment où les bras de la malade sont en extension...]
20
     Image : Fig. 5. [Description de la gymnastique congestionnante. Rotation du tronc, bassin fixé. 1er temps. Le médecin tire l'avant-bras gauche ou droit de façon à conduire en avant l'épaule correspondante. La malade résiste]
21
     Image : Fig. 6. [Description de la gymnastique congestionnante. Rotation du tronc, bassin fixé. 2e temps. La malade reprend l'attitude primitive. Le médecin résiste]
22 B. Rotation du tronc, bassin fixé
23
     Image : Fig. 7. [Description de la gymnastique congestionnante. Abduction des cuisses. Mouvement. 1er temps. La malade écarte les genoux, le médecin résiste]
24 C. Abduction des cuisses
25
     Image : Fig. 8. [Description de la gymnastique congestionnante. Abduction des cuisses. Mouvement. 2e temps. Le médecin rapproche les genoux de la malade qui résiste]
26
     Image : Fig. 9. [Description de la gymnastique congestionnante. Abduction des cuisses. La figure 9 représente une attitude incorrecte très fréquemment prise par les malades. Le siège est à peine soulevé, les cuisses ne sont pas complètement étendues, la ligne oblique qui va des genoux aux épaules est brisée ; on a en somme peu d'action des masses dorsales]
27
     Image : Fig. 10. [Description de la gymnastique congestionnante. Extension cruro-fémoro-iliaque dans la station sur pieds. Attitude de la malade. Debout, penchée, en avant, les mains appuyées, écartées l'une de l'autre de la largeur des épaules, les doigts dirigés en dedans, la tête droite, les bras un peu fléchis, les jambes et le tronc formant un angle obtus, une ligne oblique brisée, que les pieds posent à plat]
28
     Image : Fig. 11. [Description de la gymnastique congestionnante. Extension cruro-fémoro-iliaque dans la station sur pieds. Attitude du médecin. A côté de la malade, courbé en avant, une main soutenant le bas-ventre, l'autre sur le tendon d'Achille près de son insertion calcanéenne]
29
     Image : Fig. 12. [Description de la gymnastique congestionnante. Extension cruro-fémoro-iliaque dans la station sur pieds. Mouvement. 1er temps. La malade lève en arrière le membre inférieur raide si haut qu'elle peut. Le médecin résiste ou ne résiste pas suivant la force de la femme]
30 D. Extension cruro-fémoro-iliaque dans la station sur pieds
31 E. Mouvement horizontal des membres supérieurs
     Image : Fig. 13. [Description de la gymnastique congestionnante. Mouvement horizontal des membres supérieurs. Attitude du médecin. Debout devant la malade dans l'attitude de la marche, ses mains saisissant légèrement les coudes et les soutenant]
32 F. Extension du tronc
     Image : Fig. 14. [Description de la gymnastique congestionnante. Mouvement horizontal des membres supérieurs. Mouvement. 1er temps. La malade écarte les bras lentement et les porte aussi loin que possible en arrière en inspirant largement]
33
     Image : Fig. 15. [Description de la gymnastique congestionnante. Extension du tronc. Attitude de la malade. A peu près celle des figures des monuments gothiques dites gargouilles. La malade est à plat ventre sur la banquette, mais le tronc et le ventre surplombent, se tiennent dans le vide. Mains sur les hanches, tête droite dans l'axe du corps]
34
     Image : Fig. 16. [Description de la gymnastique congestionnante. Extension du tronc. Pour prendre cette attitude, la malade se met à genoux sur la banquette, pose les mains d'abord sur la banquette, puis à terre...] / Fig. 17. [Mouvement. 1er temps. La malade incline le tronc vers le sol en relâchant un peu ses extenseurs dorsaux]
35
     Image : Fig. 18. [Description de la gymnastique congestionnante. Extension du tronc. Mouvement. 2e temps. La malade tourne lentement la tête à droite puis à gauche]
36
     Image : Fig. 19. [Description de la gymnastique congestionnante. Extension du tronc. Après le mouvement, pour relever la malade, le médecin poussait vigoureusement sur les épaules d'avant en arrière de façon à fléchier le corps sur le bassin et la malade se retrouvait à genoux sur le banc]
37
     Image : Fig. 20. [Description de la gymnastique congestionnante. Extension du tronc. Lorsqu'on adopte le procédé de Brandt, la malade, au moment où on la relève, commet souvent la faute représentée sur la figure 20, elle s'accroche au médecin laisse le ventre en avant et par suite tend ses muscles abdominaux]
38
39
40
41 Observations
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
[sans numérotation] Conclusions
Nombre de pages : 77            1-77