PrésentationMode d’emploiServices associésRéutilisations

Liste des chapitres

Catalogue des ouvrages en relation avec celui-ci
Liste des pages de ce livre | Ambroise Paré Cliquez ici pour telecharger tout ou partie de ce document au format Adobe PDF (Acrobat) PDF

Paré, Ambroise. Oeuvres complètes d'Ambroise Paré, revues et collationnées sur toutes les éditions, avec les variantes ; ornées de 217 planches et du portrait de l'auteur ; accompagnées de notes historiques et critiques et précédées d'une introduction sur l'origine et les progrès de la chirurgie en Occident du sixième siècle au seizième siècle et sur la vie et les ouvrages d'Ambroise Paré par J.-F. Malgaigne
A Paris, chez J.-B. Baillière, 1840-1841.

 
Nombre de pages : 914            1-914
[sans numérotation] [Page de faux titre]
[sans numérotation] [Page de titre]
I Préface du troisième volume
IV § I. - Additions à l'histoire de la Chirurgie au Moyen âge
IX § II. - Additions à l'histoire d'Ambroise Paré
XV § III. - Additions relatives aux écrits de Paré
XVI Notes du Tome premier
XVII Notes du deuxième Tome
XX Liste des auteurs cités par A. Paré
XXII Sonnet de l'auteur / § IV. - Inauguration de la statue d'Ambroise Paré
1 Le dix-neufiéme liure traitant des Monstres et prodiges. Preface
3 Chapitre I. Des causes des monstres / Chapitre II. Exemple de la gloire de dieu / Chapitre III. Exemple de l'ire de dieu
5 Chapitre IV. Exemple de la trop grande quantité de semence
14 Chapitre V. Des femmes qui portent plusieurs enfans d'une ventrée
15 Chapitre VI. Des hermafrodites ou androgynes, c'est-à-dire, qui en un mesme corps ont deux sexes
18 Chapitre VII. Histoires memorables de certaines femmes qui sont degenerées en hommes
20 Chapitre VIII. Exemple du defaut de la quantité de la semence
23 Chapitre IX. Exemple des monstres qui se font par imagination
25 Chapitre X. Exemple de l'angustie ou petitesse de la matrice / Chapitre XI. Exemple des monstres qui se font, la mere s'estant tenue trop longuement assise, ayant eu les cuisses croisées, ou pour s'estre bandé et serré trop le uentre durant qu'elle estoit grosse
27 Chapitre XII. Exemple des monstres qui sont engendrés, la mere ayant reçu quelque coup, ou cheute, estant grosse d'enfant / Chapitre XIII. Exemple des monstres qui se font par les maladies hereditaires
28 Chapitre XIV. Exemple de choses monstrueuses qui sont aduenues en maladies accidentales
29 Chapitre XV. Des pierres qui s'engendrent au corps humain
33 Chapitre XVI. De certains animaux monstrueux qui naissent contre nature aux corps des hommes, femmes, et petits enfans
38 Chapitre XVII. De certaines choses estranges que nature repousse par son incomprehensible providence
41 Chapitre XVIII. De plusieurs autres choses estranges
42 Chapitre XIX. Exemple des monstres qui se font par corruption et pourriture
43 Chapitre XX. Exemple de la commistion et meslange de semence
46 Chapitre XXI. Exemple de l'artifice des meschans gueux ... / Chapitre XXII. L'imposture d'une belistresse feignant avoir un chancre à la mammelle
47 Chapitre XXIII. L'imposture d'un certain maraut qui contrefaisoit le ladre
50 Chapitre XXIV. D'une cagnardiere feignant estre malade du mal sainct Fiacre, et luy sortoit du cul un long et gros boyau, fait par artifice
52 Chapitre XXV. D'une grosse garce de Normandie, qui feignoit avoir un serpent dans le uentre
53 Chapitre XXVI. Exemple des choses monstrueuses faites par les démons et sorciers
55 Chapitre XXVII. De ceux qui sont possedés des démons, qui parlent en diuerses parties de leurs corps
56 Chapitre XXVIII. Comme les démons habitent és carrieres
57 Chapitre XXIX. Comme les démons nous peuuent deceuoir
59 Chapitre XXX. Exemple de plusieurs illusions diaboliques
60 Chapitre XXXI. De l'art magique
61 Chapitre XXXII. Des certaines maladies estranges
66 Chapitre XXXIII. Des incubes et succubes selon les medecins
67 Chapitre XXXIV. Des noueurs d'esguillette / Chapitre XXXV. Autres histoires non hors de propos
69 Le vingtième liure, traitant des Fiéures en general et en particulier. Preface au Lecteur
73 Table ou indice de tout ce discours des Fiéures
74 Première partie. Chapitre premier. La definition de fiéure
77 Chapitre II. Des causes generales de la fiéure
79 Chapitre III. Des signes des fiéures en general
81 Chapitre IV. De la curation des fiéures en general
84 Chapitre V. Des moyens desquels on se sert à guerir les fiéures
87 Chapitre VI. La difference des fiéures
88 Chapitre VII. Des fiéures en particulier, et premierement de la fiéure ephemere
92 Chapitre VIII. De la fiéure humorale, et de ses differences
94 Chapitre IX. De la fiéure synoque simple
96 Chapitre X. Des causes et signes de la synoque simple
97 Chapitre XI. De la cure de la synoque simple
99 Chapitre XII. Des fiéures putrides en general, et de leurs differences
102 Chapitre XIII. Des causes et signes des fiéures putrides
105 Chapitre XIV. De la cure des fiéures putrides en general
107 Chapitre XV. De la fiéure synoque
110 Chapitre XVI. De la cure de la synoque putride
113 Chapitre XVII. Des fiéures intermittentes, de leurs especes, et comment, et comment elles sont distinguées des continues
117 Chapitre XVIII. Pourquoy les accès des fiéures intermittentes retournent à certains iours, sçauoir des quotidianes tous les iours, des tierces de trois iours, des quartes des quatre en quatre iours
121 Chapitre XIX. Des fiéures faites de la bile, et premierement de la tierce intermittente, uraye et legitime
123 Chapitre XX. Des signes de la fiéure tierce, ou il s'agit de la rigueur de de l'horreur
126 Chapitre XXI. De la cure de la fiéure tierce legitime
130 Chapitre XXII. De la fiéure tierce bastarde, de ses causes, signes et cure
133 Chapitre XXIII. De la fiéure ardente, espece de fiéure tierce continue
136 Chapitre XXIV. De la fiéure tierce continue
138 Chapitre XXV. Des fiéures pituiteuses, et premierement de la quotidiane intermittente, legitime et illegitime
142 Chapitre XXVI. De la fiéure quotidiane continue
143 Chapitre XXVII. De la fiéure epiale, et de la lypirie
146 Chapitre XXVIII. Des fiéures faites de l'humeur melancholique, et premierement de la quarte intermittente uraye
153 Chapitre XXIX. De la fiéure quarte intermittente bastarde
156 Chapitre XXX. Des fiéures quintaine, sextaine, octaine, etc
158 Chapitre XXXI. De la fiéure quarte continue
160 Chapitre XXXII. Des fiéures humorales composées, et premierement de l'hemitritée
166 Chapitre XXXIII. De la double et triple tierce, double quotidiane, double et triple quarte
169 Chapitre XXXIV. Des fiéures confuses
170 Chapitre XXXV. De la fiéure hectique, de ses differences, causes, signes et cure
176 Chapitre XXXVI. Des fiéures symptomatiques, de leur difference et curation
180 Chapitre XXXVII. Des fiéures extraordinaires
182 Seconde partie du discours des Fiéures touchant leurs symptomes. Chapitre I. De la diuision des symptomes, et suite de ce discours
184 Chapitre II. Des symptomes de l'action lesée: et premierement de la douleur
187 Chapitre III. Des veilles immoderées
188 Chapitre IV. De l'assoupissement et sommeil profond
189 Chapitre V. Du delire ou resuerie
190 Chapitre VI. De la conuulsion et iectigation
191 Chapitre VII. De la paralysie / Chapitre VIII. De l'esblouissement des yeux
192 Chapitre IX. De la surdité
193 Chapitre X. De la difficulté de respirer / Chapitre XI. De la toux
194 Chapitre XII. De la difficulté d'aualler
195 Chapitre XIII. Du degoust et appetit perdu
196 Chapitre XIV. Des nausées et enuies de vomir
197 Chapitre XVI. De vomissement
198 Chapitre XVII. De la soif desreglée
199 Chapitre XVIII. De la lipothymie et syncope
200 Chapitre XIX. Des symptomes qui suiuent l'ametrie des excremens: et premierement du flux de uentre
201 Chapitre XX. De la dureté du uentre
202 Chapitre XXI. De la suppression d'urine / Chapitre XXII. Du flux excessif d'urine
203 Chapitre XXIII. Des sueurs immoderées / Chapitre XXIV. Du flux de sang immoderé
204 Chapitre XXV. Des symptomes des fiéures qui appartiennent à la simple affection du corps: et premierement de la iaunisse
205 Chapitre XXVI. De la seicheresse, noirceur, et autres accidents de la langue / Chapitre XXVII. De la froideur des extremités du corps
206 Chapitre XXVIII. De l'excessiue chaleur / Chapitre XXIX. De la tension des hypochondres
208 Le vingt-unième liure, traitant de la maladie arthritique, uulgairement appellée Goute. Chapitre I. Description de la maladie articulaire, dite uulgairement goute
209 Chapitre II. Des causes occultes des goutes
211 Chapitre III. Histoires memorables
213 Chapitre IV. Des causes acquises et manifestes des goutes
215 Chapitre V. De l'origine de la defluxion des goutes
216 Chapitre VI. Signes que la fluxion vient du cerueau
217 Chapitre VII. Les signes que la fluxion vient du foye et de la masse sanguinaire / Chapitre VIII. Les signes pour connoistre quel humeur accompagne le virus arthritique / Chapitre IX. Les signes de la cholere
218 Chapitre X. Signes de l'humeur pituiteux
219 Chapitre XI. Signes de l'humeur melancholique / Chapitre XII. Prognostic de la goute
222 Chapitre XIII. Cure preseruatrice et curatiue des goutes
224 Chapitre XIV. Du uomissement
226 Chapitre XV. Diuers remedes pour les gouteux
229 Chapitre XVI. De la maniere de vivre des gouteux
230 Chapitre XVII. Du boire des gouteux
231 Chapitre XVIII. Pour roborer les iointures
232 Chapitre XIX. De la cure palliatiue des goutes
235 Chapitre XX. Des remedes topiques ou particuliers pour matiere froide
239 Chapitre XXI. Remedes locaux pour la goute de matiere chaude, principalement faite de sang
241 Chapitre XXII. Remedes topiques pour l'humeur cholerique
245 Chapitre XXIII. Des aides de la douleur faite d'intemperature sans matiere
246 Chapitre XXIV. Ce qu'il faut faire, la douleur cessée des goutes
247 Chapitre XXV. Des tophes ou noeuds qui viennent aux iointures des gouteux
249 Chapitre XXVI. Des ventosités qui le plus souuent sont trouuées auec les goutes, et de leurs remedes
250 Chapitre XXVII. De la sciatique
251 Chapitre XXVIII. Cure de la sciatique
255 Chapitre XXIX. De la goute grampe
256 Le vingt-deuxième liure, traitant de la Petite Uerolle, rougeolle, et uers des petits enfans, et de la lepre. Chapitre I. Des causes de la petite uerolle, et rougeolle
259 Chapitre II. De la cure de la petite uerolle et rougeolle
261 Chapitre III. Quelles parties faut preseruer de la uerolle
264 Chapitre IV. Des uers qui s'engendrent és boyaux
267 Chapitre V. Cure des uers
269 Chapitre VI. Des poux, morpions et cirons
271 Chapitre VII. Briefue description de la lepre ou ladrerie
272 Chapitre VIII. Des causes de lepre
274 Chapitre IX. Des signes qui monstrent la preparation de lepre / Chapitre X. Signes qui monstrent la lepre estre confirmée
279 Chapitre XI. Du prognostic de lepre
280 Chapitre XII. De faire separer les ladres de la conuersation et compagnie des sains
281 Chapitre XIII. De la cure pour ceux qui sont preparés à la lepre
282 Chapitre XIV. De la lepre des Grecs, dicte du uulgaire mal sainct main, qui est une rongne / Chapitre XV. Des dartres
283 Le vingt-troisième liure, traitant des Uenins et morsure des chiens enragés, et autres morsures et piqueures des bestes ueneneuses. Chapitre I. Pourquoy l'autheur a escrit des uenins
286 Chapitre II. Question
287 Chapitre III. Autre question
288 Chapitre IV. A sçauoir si les animaux uiuans des bestes uenimeuses, sont uenimeux, et si on en peut manger sans danger
289 Chapitre V. Les signes des uenins en general
292 Chapitre VI. L'opinion d'aucuns reprouuée
293 Chapitre VII. Pour se donner garde d'estre empoisonné
294 Chapitre VIII. Des diuersions
295 Chapitre IX. Des uenins en particulier / Chapitre X. De la corruption de l'air
297 Chapitre XI. Prognostic des uenins en general
298 Chapitre XII. Prognostic du uenin des bestes
300 Chapitre XIII. Cure de la morsure et picqueure des bestes uenimeuses
303 Chapitre XIV. De la cure uniuerselle
304 Chapitre XV. La cause pourquoy les chiens deuiennent plustost enragés que les autres bestes
305 Chapitre XVI. Signes pour connoistre le chien estre enragé / Chapitre XVII. Les signes pour connoistre un homme auoir esté mordu d'un chien enragé
306 Chapitre XVIII. Des accidens qui uiennent à ceux auxquels le uenin du chien enragé est commencé d'estre imprimé aux parties nobles
308 Chapitre XIX. Prognostic
309 Chapitre XX. Cure de la morsure d'un chien enragé
312 Chapitre XXI. De la cure de ceux qui sont la tombés en hydrophobie, et néanmoins se reconnoissent encores en un miroir / Chapitre XXII. Du regime de ceux qui ont esté empoisonnés et mords des chiens enragés, et des picqueures et morsures des bestes uenimeuses
313 Chapitre XXIII. De la morsure ou picqueure de la uipere, et de ses accidens
315 Chapitre XXIV. Du serpent appelé coule-sang / Chapitre XXV. Du serpent nommé pourrisseur
316 Chapitre XXVI. Di basilic
317 Chapitre XXVII. De certains serpents estranges / Chapitre XXVIII. De la salamandre
318 Chapitre XXIX. De la torpille : Chapitre XXX. De la morsure d'aspics
320 Chapitre XXXI. De la morsure de la couleuure
321 Chapitre XXXII. De la morsure du crapaut
323 Chapitre XXXIII. De la picqueure du scorpion terrestre
324 Chapitre XXXIV. De la morsure et picqueure des mousches et chenilles
325 Chapitre XXXV. De la morsure des araignes
326 Chapitre XXXVI. Des mousches cantharides
329 Chapitre XXXVII. De la mousche nommée bupreste
330 Chapitre XXXVIII. De la sangsue ou suce-sang / Chapitre XXXIX. De la murene
331 Chapitre XL. De la picqueure d'une viue
332 Chapitre XLI. Picqueure de la tareronde ou pastenaque
333 Chapitre XLII. De la uenenosité du liéure marin / Chapitre XLIII. Du uenin du chat
334 Chapitre XLIV. De la uenenosité de certaines plantes
339 Chapitre XLV. Du bezahar
342 Chapitre XLVI. Des metaux et mineraux uenimeux
344 Chapitre XLVII. De la proprieté de l'argent-vif
350 Le vingt-quatrième liure traitant de la Peste. Chapitre I. Description de la peste
352 Chapitre II. Des causes diuines de la peste
356 Chapitre III. Des causes humaines ou naturelles, et semences generales de la peste, prises de la corruption de l'air
360 Chapitre IV. De l'alteration des humeurs, qui se fait principalement par la maniere vivre
362 Chapitre V. Signes ou presages de la peste à aduenir, pris de la corruption de l'air
364 Chapitre VI. Signes de la peste, pris de la corruption qui est en terre
365 Chapitre VII. La cure preseruatiue, et premierement de l'air, du vivre, et de la maison
368 Chapitre VIII. Description d'eaux cordiales, electuaires, opiates, pilules, et autres remedes à prendre par la bouche, preseruatifs et curatifs de la peste
373 Chapitre IX. Des remedes particuliers, ou choses qu'on applique par le dehors
375 Chapitre X. D'aucunes choses que l'on doit obseruer outre les precedentes pour la preseruation
377 Chapitre XI. De l'office des Magistrats et officiers publics, qui ont la charge de la police
378 Chapitre XII. Comment l'on doit proceder à l'election des medecins, chirurgiens et apoticaires, pour medicamenter les pestiferés
379 Chapitre XIII. Ce que doiuent faire ceux qui seront esleus à penser et medicamenter les pestiferés
381 Chapitre XIV. Des signes de la peste presente
384 Chapitre XV. Des signes mortels de la peste
385 Chapitre XVI. Des signes par lesquels on peut connoistre que le malade est infecté de la peste venant du vice de l'air, et non des humeurs
386 Chapitre XVII. Signes que le malade est infecté de la peste prouennat de la corruption des humeurs
388 Chapitre XIII. Du prognostic
391 Chapitre XIX. Comment se fait la fiéure pestilentielle
393 Chapitre XX. Comment le malade se doit retirer du lieu infect, ... / Chapitre XXI. De la situation et habitation de la maison du malade de peste, et moyen d'y rectifier l'air
396 Chapitre XXII. Du regime et maniere de vivre du malade, et premierement du manger
400 Chapitre XXIII. Du boire du pestiferé malade
404 Chapitre XXIV. Des medicamens alexiteres, c'est à dire contrepoisons, qui ont uertu de chasser le uenin pestiferé
409 Chapitre XXV. De epithemes ou fomentations, pour corroborer les parties nobles
410 Chapitre XXVI. A sçauoir si la saignée et purgation sont necessaires au commencement de la maladie pestilente
413 Chapitre XXVII. Des medicamens purgatifs
418 Chapitre XXVIII. Des accidens et complications des maladies qui aduiennent aux pestiferés: et premierement de la douleur de teste
421 Chapitre XXIX. De la chaleur des reins
422 Chapitre XXX. Accidens de peste
423 Chapitre XXXI. Des eruptions et pustules appellées pourpre
424 Chapitre XXXII. De la cure des eruptions
427 Chapitre XXXIII. De l'aposteme pestifére, appellée bubon ou bosse / Chapitre XXXIV. De la cure de l'aposteme pestiferé
434 Chapitre XXXV. Du charbon non pestiferé
435 Chapitre XXXVI. Description du charbon pestiferé, et de ses causes, signes et marques
436 Chapitre XXXVII. Prognostic des apostemes et charbons pestiferés
439 Chapitre XXXVIII. De la cure du charbon pestiferé
441 Chapitre XXXIX. Du prurit et demangeaison qui uient autour de l'ulcere, et de la maniere de produire la cicatrice
443 Chapitre XL. De plusieurs euacuations qui se font outre les precedentes, et premierement de la sueur
444 Chapitre XLI. Du vomissement
445 Chapitre XLII. De cracher et bauer / Chapitre XLIII. De l'esternuer et moucher
446 Chapitre XLIV. De l'erucation ou rouctement, et du sanglot / Chapitre XLV. De l'urine
447 Chapitre XLVI. Du flux menstruel
448 Chapitre XLVII. Des hemorrhoïdes
449 Chapitre XLVIII. Pour prouoquer le flux du uentre
451 Chapitre XLIX. Pour arrester le flux du uentre
454 Chapitre L. De l'euacuation faite par insensible transpiration
455 Chapitre LI. De la curation des enfans espris de la peste
457 Chapitre LII. Discours des incommodités que la peste apporte entre les hommes, et du souuerain remede
461 Chapitre LIII. Epilogue ou conclusion de ce discours de la peste
464 Aduertissement de l'autheur
465 Chapitre complementaire. De l'usage de l'antimoine
468 Discours de la Mumie et de la licorne. [Lettre]
474 Discours de la mumie. Chapitre I
476 Chapitre II / Chapitre III
477 Chapitre IV
478 Chapitre V
479 Chapitre VI
481 Chapitre VII
482 Chapitre VIII
485 Chapitre IX
489 Chapitre X
491 Discours de la Licorne. Chapitre I. Introduction de l'autheur: description de la licorne
492 Chapitre II. Varietés d'opinions touchant la description de la licorne
494 Chapitre III
495 Chapitre IV
497 Chapitre V
498 Chapitre VI. Discord des autheurs touchant le naturel de la licorne
500 Chapitre VII. Description du rhinoceros / Chapitre VIII
501 Chapitre IX. Du taureau de la Floride / Chapitre X. Description du pirassoipi, espece de licorne d'Arabie
502 Chapitre XI. Elephant de mer : Chapitre XII. Du poisson nommé caspilly
503 Chapitre XIII. Du poisson nommé uletif, espece de licorne de mer / Chapitre XIV. Poisson ressemblant par la teste au porc sanglier
505 Chapitre XV. Question touchant les vertus pretendues de la licorne. Response
507 Chapitre XVI. Preuue faite par authorité
509 Chapitre XVII. Preuue faite par raison
510 Chapitre XVIII. Des perles et pierres precieuses, suiuant l'opinion de Ioubert
511 Chapitre XIX. Du pied d'Hellend
515 Replique d'Ambroise Paré, premier Chirurgien du Roy, à la Response faite contre son Discours de la licorne
520 Le vingt-cinquiéme Liure, traitant de la faculté et vertu des medicamens simples, ensemble de la composition et usage d'iceux. Preface. Chapitre I. Que c'est que medicament, et la difference entre medicament et aliment
521 Chapitre II. Diuision des medicamens selon leur matiere et substance
522 Chapitre III. Diuision des medicamens simples selon leurs qualités et effets
527 Chapitre IV. De la seconde faculté des medicamens / Chapitre V. De la troisième faculté des medicamens
528 Chapitre VI. De la quatrième faculté des medicamens
529 Chapitre VII. Des saueurs
533 Chapitre VIII. De la façon de preparer les medicamens
534 Chapitre IX. Des medicamens repercussifs ou repoussans
536 Chapitre X. Des medicamens attractifs
537 Chapitre XI. Des medicamens resolutifs
539 Chapitre XII. Des suppuratifs
540 Chapitre XIII. Des medicamens emolliens ou remollitifs
542 Chapitre XIV. Des detersifs ou mondificatifs
543 Chapitre XV. Des medicamens sarcotiques
544 Chapitre XVI. Des medicamens epulotiques ou cicatrisatifs
545 Chapitre XVII. Des medicamens agglutinatifs
546 Chapitre XVIII. Des medicamens caustiques et corrosifs
547 Chapitre XIX. Des medicamens anodyns
550 Chapitre XX. De la composition des medicamens, et de leur usage
551 Chapitre XXI. Des poids et mesures, et de leurs figures
552 Chapitre XXII. Des clysteres
558 Chapitre XXIII. Des suppositoires, nouets, et pessaires
560 Chapitre XXIV. Des huiles
562 Chapitre XXV. Des linimens
563 Chapitre XXVI. Des onguens
568 Chapitre XXVII. Des ceroüennes et emplastres
575 Chapitre XXVIII. Des cataplasmes et pultes
576 Chapitre XXIX. Des fomentations
577 Chapitre XXX. Des embrocations
578 Chapitre XXXI. Des epithemes
579 Chapitre XXXII. Des ruptoires ou cauteres potentiels
584 Chapitre XXXIII. Des vesicatoires
585 Chapitre XXXIV. Des collyres
586 Chapitre XXXV. Des errhines et sternutatoires
588 Chapitre XXXVI. Des apophlegmatismes, ou masticatoires
590 Chapitre XXXVII. Des gargarismes
591 Chapitre XXXVIII. Des dentifrices
592 Chapitre XXXIX. Des sachets
593 Chapitre XL. Des suffumigations et parfums
595 Chapitre XLI. Des insessions ou demys baings / Chapitre XLII. Des baings
601 Chapitre XLIII. Des estuues
603 Chapitre XLIV. Des fards pour decorer et embellir la face des femmes
606 Chapitre XLV. De la goutte rose
610 Chapitre XLVI. La maniere de faire noircir le poil
612 Chapitre XLVII. Psilothra, ou depilatoires pour faire cheoir le poil
614 Le vingt-sixième liure, traitant des Destillations. Chapitre I. Que c'est que distillation, et combien de sortes ou maniere il y a de distiller
615 Chapitre II. De la matiere et forme des fourneaux
616 Chapitre III. Des uaisseaux pour distiller
617 Chapitre IV. Quelles choses doiuent estre considerées és distillations
618 Chapitre V. En quels uaisseaux faut distiller les eaux
620 Chapitre VI. Comme il faut preparer les matieres deuant qu'en distiller les eaux
621 Chapitre VII. La maniere de distiller les eaux
623 Chapitre VIII. De la maniere de distiller l'eau de vie, appelée l'ame ou l'esprit de vin
624 Chapitre IX. La maniere de rectifier les eaux distillés / Chapitre X. La maniere de distiller par filtre
625 Chapitre XI. La maniere de distiller les huiles, et par combien de manieres elles sont extraites
626 Chapitre XII. La maniere de tirer les huiles des uegetaux par distillation
629 Chapitre XII. Autre maniere pour tirer l'essence et esprit de tous aromates, tant herbes, fleurs, semences et fruits: aussi de la rheubarbe, agaric, turbith, hermodacte, et autres purgatifs
630 Chapitre XIV. La maniere de tirer l'huile des gommes, larmes, ou liqueurs espaisses, et resines, et mesme de certains bois
631 Chapitre XV. La maniere de tirer l'huile des gommes plus solides, comme myrrhe, mastic et autres
633 Chapitre XVI. De la maniere de faire l'huile de vitriol
634 Registre de toutes sortes de medicamens et instrumens seruans à la guarison des maladies
639 Il reste encore à declarer la diuersité des instrumens dont nous auons fait cy-dessus mention pour la guarison des maladies, desquelles les noms s'ensuiuent
641 Aphorismes d'Hippocrates appartenans à la Chirurgie. Le temps d'Hippocrates deuant Galien
643 Aphorismes d'Hippocrates appartenans à la Chirurgie
647 Canons et reigles chirurgiques de l'auteur
651 Le vingt-septième Liure, traitant des rapports, et du moyen d'embaumer les corps morts
670 De la façon d'embaumer les corps morts
676 Apologie, et traité contenant les voyages faits en diuers lieux, par Ambroise Paré, de Laval, Conseiller et premier Chirurgien du Roy
735 Le liure des Animaux, et de l'excellence de l'homme. Chapitre I. De la nature des bestes brutes
738 Chapitre II. Du prognostic des animaux
739 Chapitre III. De l'artifice et industrie des animaux
740 Chapitre IV. De l'industrie et artifice des oiseaux à faire leurs nids
741 Chapitre V. De l'artifice des araignées / Chapitre VI. Des mousches à miel
742 Chapitre VII. Du gouuernement des mousches à miel
743 Chapitre VIII. Des fourmis
744 Chapitre IX. Des uers qui font la soye
745 Chapitre X. De l'industrie des animaux, et de la conseruation et amitié qu'ils ont, et principalement de leurs petits
746 Chapitre XI. Le temps que les animaux s'accouplent ensemble / Chapitre XII. De l'amour et charité des oiseaux et chiens
748 Chapitre XIII. De la force de l'elephant, de sa religion, docilité, clemence, bonté, chasteté, vengeance des maux qu'on luy a faits, et reconnaissance des biens
749 Chapitre XIV. Des bestes qui sont és eaux
750 Chapitre XV. Que les bestes peuuent estre appriuoisées / Chapitre XVI. Comme les animaux ont appris aux hommes à fourbir et aiguiser leurs armeures, et faire embuscade
754 Chapitre XVII. Des armes des bestes
755 Chapitre XVIII. Les bestes sont dociles
758 Chapitre XIX. Les oiseaux ont monstré aux hommes à chanter en musique
759 Chapitre XX. Des oiseaux qui parlent et sifflent
760 Chapitre XXI. De l'antipathie et sympathie
763 Chapitre XXII. Comme l'homme est plus excellent et parfait que toutes les bestes ensemble
764 Chapitre XXIII. L'homme a le corps desarmé
766 Chapitre XXIV. Comme Dieu s'est monstré admirable en la creation de l'homme / Chapitre XXV. La cause pourquoy les hommes ne presagent comme les animaux
768 Chapitre XXVI. L'homme a la dexterité d'apprendre toutes langues
770 Appendice au liure des Monstres. Chapitre I. Des monstres marins
781 Chapitre II. Des monstres volatiles
784 Chapitre III. Des monstres terrestres
788 Chapitre IV. Des monstres celestes
792 Chapitre V
795 Table des matieres
804 Table analytique
Nombre de pages : 914            1-914