Fiche biographique
Hoffmann, Moritz

Médecin allemand (Fürstenwald 1621-Altdorf 1698) sans lien de parenté avec Caspar Hofmann, Hoffmann [1] lui avait succédé en 1648 dans la chaire ordinaire d’anatomie et de chirurgie de l’Université d’Altdorf, où il enseigna aussi l’anatomie, la chirurgie et la botanique. Il est réputé avoir le premier découvert le canal excréteur du pancréas en disséquant un dindon, durant son séjour à Padoue (1641-1645) ; mais l’ayant montré à Johann Georg Wirsung, [1][2] chez qui il logeait, c’est à ce dernier que revint l’honneur d’attacher son nom à ce conduit. Sous le titre de Floræ Altdorfinæ deliciæ hortenses [Agréments de la flore des jardins d’Altdorf] (1660) et sylvestres [des forêts] (1662), Hoffmann a laissé deux catalogues des plantes médicinales et sauvages de sa région.

Guy Patin a parfois salué Hoffmann dans ses lettres à Johann Georg Volckamer et nous a laissé le brouillon incomplet d’une lettre qu’il lui a envoyée ou qu’il a eu l’intention de lui envoyer le 5 mars 1655.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Fiche biographique : Hoffmann, Moritz.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8076
(Consulté le 10.05.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.