À Claude II Belin, le 12 novembre 1639

Note [7]

Pierre de L’Hostal (ou Lostal, né dans le Béarn au xvie s., mort après 1610), sieur de Roquebonne, etc., avait adopté le calvinisme, et devint avocat au parlement de Bordeaux et vice-chancelier du roi de Navarre. Son Soldat français (1604, sans lieu ni nom, in‑12) est un pamphlet en faveur de Henri iv et de la guerre contre l’Espagne. Il a laissé quelques autres ouvrages écrits dans le même style extravagant à la gloire du premier des Bourbons (G.D.U. xixe s., R. et S. Pillorget).

Joseph Scaliger s’est acharné sur L’Hostal, le traitant de bravache et d’étourdi (Secunda Scaligerana, pages 195‑196, au mot Anti-soldat ; v. note [6], lettre 888).

Ibid. (pages 433‑434) :

« Ce fou de Lostaut, {a} qui est auteur du Soldat français, a fait une remontrance au roi contre les jésuites, où il fait mention qu’à Agen on apporta une lamproie qu’on faisait deux écus ; il ne se trouva personne qui en voulût. Le pourvoyeur des jésuites l’acheta et l’attacha au crochet, afin que les bons pères eussent de bons morceaux (les lamproies ni les saumons ne se voient point en hiver). Richeome {b} n’a pas répondu à cette remontrance. »


  1. Lostal.

  2. V. note [37] du Borboniana 3 manuscrit pour le R.P. Louis Richeome, jésuite.

V. note [1], lettre 50, pour une autre attaque de Scaliger contre L’Hostal.


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Lettre de Guy Patin à Claude II Belin, le 12 novembre 1639, note 7.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0048&cln=7
(Consulté le 13.05.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.