À André Falconet, le 4 juin 1660

Note [1]

La Pharmacopée accomplie. Par un grand nombre de sections et de compositions usitées à présent, qui manquent et ne se trouvent point en celle de MM. Bauderon, {a} avec des Paraphrases curieuses sur chacune et le mélange en français. Ouvrage nouveau et nécessaire aux médecins, maîtres apothicaires, chirurgiens, et pharmaciens qui vont par la campagne, et à tous ceux qui sont curieux de leur santé. Par Lazare Meyssonnier {b} natif de Mâcon, conseiller et médecin ordinaire du roi, docteur en l’Université de Montpellier, profeseur agrégé au Collège des médecins demeurant à Lyon. {c}


  1. V. note [15], lettre 15, pour la Pharmacopée de « Monsieur, Monsieur » Brice Bauderon.

  2. Lazare Meyssonnier a correspondu avec Guy Patin.

  3. Lyon, Jean Huguetan, 1657, in‑8o de 221 pages. La large place concédée à l’antimoine dut déplaire à Guy Patin, qui tenait Meyssonnier pour un esprit mal timbré.


Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À André Falconet, le 4 juin 1660, note 1.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0614&cln=1

(Consulté le 24/05/2024)

Licence Creative Commons "Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron." est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.