Autres écrits : Un manuscrit inédit de Guy Patin contre les consultations charitables de Théophraste Renaudot

Note [23]

Tertullien (Du Manteau, chapitre iii) :

ieiunus scilicet semper et indefectus, oscitans vescitur, follicans ruminat, de vento cibus. Tamen et chamæleon mutare totus, nec aliud valet. Nam cum illi coloris proprietas una sit, ut quid accessit, inde suffunditur. Hoc soli chamæleonti datum, quod vulgo dictum est, de corio suo ludere.

[toujours à jeun, jamais défaillant, il se nourrit en bâillant, il rumine en respirant ; le vent, voilà sa pâture. Toutefois il a la vertu de changer complètement, sans cesser d’être lui-même, car quoiqu’il n’ait qu’une couleur qui lui soit propre, il prend celle de l’objet qui l’approche. Au caméléon seul a été donné, comme le dit le proverbe, de jouer sa propre peau]. {a}


  1. Dérivé d’un autre proverbe qu’Érasme a expliqué, De alieno ludis corio [Jouer la peau des autres] (1188) : dicuntur qui securius agunt, sed alieno periculo [se dit de ceux qui agissent en toute sécurité, mais au péril des autres] ; à la fin de son commentaire, Érasme cite la phrase de Tertullien, proposant d’interpréter « jouer sa propre peau » comme voulant dire que chamæleonem pro suo arbitrio vertere colorem [le caméléon (v. note [25] du Faux Patiniana II‑6) change à son gré de couleur].


Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Autres écrits : Un manuscrit inédit de Guy Patin contre les consultations charitables de Théophraste Renaudot, note 23.
Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8062&cln=23
(Consulté le 08.12.2021)

Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.