L. latine 135.  >
À Thomas Bartholin,
le 20 mai 1660

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

[Ms BIU Santé 2007, fo 85 ro | LAT | IMG]

Au très distingué M. Thomas Bartholin, professeur royal de médecine, à Copenhague.

Très doux Bartholin, [a][1]

Ô que vos lettres sont toutes emplies de miel ! Evangelium narras [1] quand vous m’écrivez et m’annoncez que vous êtes en vie. J’ai fort souvent pensé à vous ces quatre dernières années, [2] durant lesquelles Bellone [2] a furieusement exercé ses folies dans votre pays. Gloire et louange à Dieu dont la bienveillance fait que vous soyez en vie et vous portiez bien ! Votre tout-puissant adversaire, mais mauvais voisin, le roi de Suède, est enfin parti dans l’au-delà ; sa mort semble promettre à votre royaume une paix durable et des jours profondément calmes. [3][3] Puisse-t-il donc vraiment en être ainsi. Je tiendrai pour tout à fait recommandé votre ami M. Henrik von Möinichem. [4] Je vous ai écrit sur la mort de Riolan le mois même où il a trépassé ; il a subi la dure loi du destin le lundi 19e de février 1657. [5] Depuis lors, il a paru une nouvelle édition de son Encheiridium anatomicum et pathologicum, in‑8o, avec des additions peu nombreuses et de bien faible importance. [4][6] Je déplore profondément la mort de votre cousin, M. Fuiren ; je me rappelle l’avoir ici vu jadis. [7] Je vais préparer un nouveau paquet et le remettrai à M. Henrik von Möinichem. Quant à vous, pensez à m’envoyer vos livres dès que possible. En attendant, je vous salue, ainsi que vos excellents frères. [8] Vivez donc et aimez-moi.

De Paris, ce vendredi 20e de mai 1660.

Votre Guy Patin de tout cœur.


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Thomas Bartholin, le 20 mai 1660

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1168

(Consulté le 22.11.2019)