L. latine 303.  >
À Jacques de La Fosse,
le 27 juin 1664

Codes couleur
Citer cette lettre
Imprimer cette lettre
Imprimer cette lettre avec ses notes

 

[Ms BIU Santé 2007, fo 171 vo | LAT | IMG]

Au très distingué M. Jacques de la Fosse, à Sedan. [a][1]

Il va sans dire que c’était l’effet de votre gentillesse qui vous a valu de recevoir mon tout petit présent, mais voici que vous m’en récompensez et par un témoignage de votre amitié, et par une très élégante lettre. L’un et l’autre m’ont fait très grand plaisir, mais il me sera plus agréable encore que vous me donniez l’occasion d’en témoigner publiquement. Sinon, mon zèle à votre égard en trouvera le moyen, ou la chance me l’indiquera. Il vous appartient pourtant de m’ordonner un autre service à vous rendre, de prendre les devants pour cela quand l’occasion s’en sera présentée à vous. Il m’appartiendra alors d’accomplir en toute diligence et en toute hâte ce que vous m’aurez ordonné ou commandé, ou du moins donné à entendre. Portez-vous bien, très distingué Monsieur.

De Paris, le 27e de juin 1664.

Vôtre de tout cœur,

Guy Patin, docteur en médecine de Paris et professeur royal. [1]


Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Jacques de La Fosse, le 27 juin 1664

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1336

(Consulté le 25.11.2020)