Fiche biographique
Sainte-Marthe, Abel, dit Scévole ii, et Louis de

Citer cette fiche
Imprimer cette fiche

 

Les jumeaux Abel, dit Scévole ii (Loudun 1571-Paris 1650), et Louis (mort en 1656) de Sainte-Marthe [1] étaient fils de Gaucher dit Scévole i (v. note [9], lettre 48). Après s’être fait recevoir avocats au Parlement de Paris, ils s’étaient consacrés à l’étude de l’histoire, sur le conseil que leur en avait donné le président Jacques-Auguste i de Thou. En 1620, ils avaient été nommés historiographes et conseillers du roi.

Le plus fameux de leurs ouvrages historiques est la Gallia Christiana [France chrétienne], parue après leur mort (Paris, 1656, 4 volumes in‑fo), sur laquelle ils avaient travaillé avec ses premiers auteurs, Jean Chenu (1621) et Claude Robert (1626). Sous l’impulsion de l’Assemblée du Clergé, elle fut reprise et grandement enrichie par les descendants des Sainte-Marthe et les bénédictins de Saint-Maur, pour aboutir à l’édition complète (1715-1865, 17 volumes in‑fo, vBibliographie) qui reste la source intarissable où j’ai puisé maints renseignements sur les évêchés, archevêchés et abbayes de France jusqu’au xviiie s.

Notre édition contient une lettre inédite de Guy Patin aux frères de Sainte-Marthe, datée du 19 septembre 1630.

Écrire à l'éditeur
Licence Creative Commons "Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron" est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.
Une réalisation
de la BIU Santé
×
     [1] [2]   Appel de note
    [a] [b]   Sources de la lettre
    [1] [2]   Entrée d'index
    Gouverneur   Entrée de glossaire

× Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – Fiche biographique. Sainte-Marthe, Abel, dit Scévole ii, et Louis de

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=8060

(Consulté le 17.05.2021)