À Charles Spon, le 27 juillet 1668
Note [1]

« si Dieu m’accorde une année de plus ». L’ouvrage dont Guy Patin souhaitait faire profiter ses auditeurs du Collège royal était sa nouvelle édition des Chrestomathies de Caspar Hofmann (Lyon, 1668, v. note [1], lettre 929).

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Charles Spon, le 27 juillet 1668. Note 1

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=0937&cln=1

(Consulté le 03.02.2023)

Licence Creative Commons