À Johann Caspar I Bauhin, le 10 février 1633
Note [1]

Capitale du canton suisse de même nom, Soleure (Solothurn en allemand, Solodurum en latin), sur les rives de l’Aar, se situe à 60 kilomètres au sud de Bâle, aux confins des parties romane et alémanique de la Suisse. La ville étant en majorité peuplée de catholiques, la France l’avait choisie en 1530 pour siège de son ambassade ordinaire dans les Cantons. Elle y était établie dans l’ancien couvent des cordeliers et avait pour une de ses principales fonctions le recrutement de soldats suisses pour servir le roi.

Dans sa lettre du 5 mars 1634 à Johann Caspar i Bauhin, Guy Patin a dit de M. Machet (prénom inconnu), son intermédiaire, qu’il était concierge de l’hôtel de Messieurs les ambassadeurs de France à Soleure.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Caspar I Bauhin, le 10 février 1633. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1020&cln=1

(Consulté le 26.07.2021)

Licence Creative Commons