À Werner Rolfinck, le 28 août 1665
Note [1]

Werner Rolfinck avait dû donner à Guy Patin des nouvelles d’Heinrich Meibomius, son ancien auditeur du Collège de France (1661-1662) : alors âgé de 27 ans, il était, depuis deux ans déjà, titulaire de la chaire de médecine de l’Academia Julia à Helmstedt, que son père, Johann Heinrich (v. note [8], lettre 660), avait précédemment occupée jusqu’à sa mort, survenue en 1655.

Imprimer cette note
Citer cette note

x Correspondance complète et autres écrits de Guy Patin, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Werner Rolfinck, le 28 août 1665. Note 1

Adresse permanente : //www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1400&cln=1

(Consulté le 06.04.2020)

Licence Creative Commons