À Johann Daniel Horst, le 27 mars 1667, note 1.
Note [1]

Guy Patin n’a pas conservé le brouillon de cette lettre à Georg Horst, qu’il insérait dans celle qu’il écrivait alors à son père. Non sans une probable hypocrisie (car il tenait Georg en piètre estime), Patin devait y congratuler son ancien étudiant pour sa thèse doctorale de médecine soutenue à Bâle le 25 octobre 1665 (v. note [1], lettre latine 421).

Imprimer cette note
Citer cette note
x
Correspondance complète de Guy Patin et autres écrits, édités par Loïc Capron. – Paris : Bibliothèque interuniversitaire de santé, 2018. – À Johann Daniel Horst, le 27 mars 1667, note 1.

Adresse permanente : https://www.biusante.parisdescartes.fr/patin/?do=pg&let=1458&cln=1

(Consulté le 24/04/2024)

Licence Creative Commons